Nous contacter

École Nationale Supérieure de la Police

Siège et Site de Saint-Cyr-Au-Mont-d'Or
9, rue Carnot
69450 SAINT-CYR-AU-MONT-D'OR
Tél. : 04 72 53 18 50

Site de Cannes-Écluse
BP 50097 - 77875 MONTEREAU Cedex
Tél. : 01 64 69 35 00

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > IDFRAud : Un colloque final plein de promesses

IDFRAud : Un colloque final plein de promesses

© ENSP

C’est dans les décors solennels de la chambre du commerce et de l’industrie de Lyon, que l’ENSP a organisé le 23 mars dernier le colloque final du projet IDFRAud.

Réunis par le consortium IDFRAud*, la gendarmerie, les douanes, Interpol, la DCI, la DCPAF, la DCSP, la DRCPN, l’INPS, le SCPTS, ainsi que des partenaires du secteur privé et des universitaires ont pu échanger autour des problématiques liées à la fraude documentaire. Restitution des résultats, retour d’expérience et ateliers de démonstration étaient au programme de cette journée particulière.

« Faire des besoins opérationnels le point de départ du projet marque l’originalité d’IDFRAud. Accompagner les exigences des policiers sur le terrain tout en maintenant les intérêts scientifiques et économiques a été une expérience sans précédent dans la police nationale » a rappelé Didier ROSSELIN, chef du département recherche de l’ENSP en ouverture de ce colloque.

« Avec la globalisation, la mondialisation et l’arrivée des nanotechnologies, l’idée même d’identité a changé […]. Nous sommes aujourd’hui 7,5 milliards d’individus sur terre et d’ici 2030 nous serons un peu plus de 8,5 milliards. Dans un monde en perpétuel mouvement, il est devenu indispensable de repenser notre mode de contrôle  » a quant à lui expliqué Patrick LACLEMENCE, directeur du centre de recherche de l’ENSP.

 L’outil numérique final, conçu par la société française AriadNext, devrait permettre, à terme, l’automatisation de l’analyse de pièces d’identités et la vérification rapide de leur intégrité. De quoi faciliter considérablement le travail des policiers. Si de nombreuses améliorations sont encore attendues, le projet a été accueilli avec enthousiasme par tous les protagonistes et ce colloque marque la réussite d’une collaboration entre la police nationale, l’univers scientifique et le monde de l’industrie. « Cela  cadre parfaitement avec la démarche d’ouverture de l’ENSP qui bâtit des ponts entre les acteurs de la sécurité »  a d’ailleurs insisté Luc PRESSON, directeur de L’ENSP avant d’ajouter : « La recherche à finalité opérationnelle constitue un enjeu de modernisation et d’amélioration de la sécurité du territoire national et des populations qui y vivent […] Je tiens à remercier l’Agence Nationale de la Recherche qui, depuis cinq ans, nous fait confiance dans d’autres projets de recherche ou de montage de réseaux, et la Direction Générale de l’Armement. Toutes deux ont permis que se réalise ce projet et l’ont accompagné de leurs conseils  ».

À l’issue du colloque, les participants ont assisté à des ateliers pratiques, un moment d’échange et de convivialité apprécié avant que chacun regagne son service.

*Le consortium IDFRAud est composé de l’ENSP, la DCPAF, l’IRCGN,
AriadNext et IRISA.

 

IDFRAud est un projet de recherche financé par l’Agence nationale de la recherche (ANR) qui repose sur la collaboration d’experts de la fraude documentaire (la DCPAF-DZPAF, l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie nationale), de chercheurs et d’ingénieurs (AriadNEXT, UMR 6074 – IRISA) et du Centre de Recherche de l’ENSP
Recommander cette page Haut de page