Nous contacter

École Nationale Supérieure de la Police

Siège et Site de Saint-Cyr-Au-Mont-d'Or
9, rue Carnot
69450 SAINT-CYR-AU-MONT-D'OR
Tél. : 04 72 53 18 50

Site de Cannes-Écluse
BP 50097 - 77875 MONTEREAU Cedex
Tél. : 01 64 69 35 00

Vous êtes dans : Accueil > Devenir commissaire > Principes de la formation initiale des commissaires

Principes de la formation initiale des commissaires

© ENSP

Les élèves commissaires de police, sélectionnés par 3 voies de recrutement, présentent des profils variés (âge, niveaux de qualification et de diplôme, durée et nature des expériences professionnelles, etc.).

Des parcours de formation individualisés

Les élèves issus du recrutement externe, âgés de moins de 35 ans, après obtention d’un Master 2 ou d’un diplôme équivalent, intègrent l'ENSP avec généralement peu d’expérience professionnelle.
Les élèves issus du recrutement interne quant à eux, satisfont à une durée d'expérience professionnelle minimale requise de quatre années, dans la police nationale ou d'autres administration.

Prenant en compte cette diversité de profils et de compétences, l'ENSP offre pendant la première période de scolarité, des parcours individualisés s'appuyant, dès le départ, sur une évaluation des acquis antérieurs , vérifiés par des bilans de positionnement. Les modalités d'individualisation de la formation font l'objet d'un engagement réciproque entre l'élève commissaire et l'École nationale supérieure de la police  précisant l’organisation des 10 premiers mois de formation.

Les élèves commissaires n'ayant aucune expérience dans le domaine de la sécurité entrent, dès le début de la formation, dans un processus "d'acculturation"  au milieu professionnel, par, notamment, une acquisition des savoirs fondamentaux du policier.
L'individualisation de la formation se concrétise dans les 2 premiers stages par une assignation partielle d'objectifs différenciés, en fonction des expériences professionnelles antérieures.
La phase d’appropriation des fondamentaux du métier de commissaire de police et  le stage "d’adaptation à l’emploi"  (intervenant après le choix du poste) constituent la dernière étape de la formation et sont communs à tous.
 
Toutes les épreuves de validation sont obligatoires pour tous les élèves commissaires et commissaires stagiaires et leurs résultats constituent l'essentiel des notes comptant pour le classement final.
Un tutorat des élèves commissaires par les chefs de division commissaires de police renforce encore l'individualisation de la formation.

Une formation par objectifs et la construction d'identité professionnelle

Le but de la formation professionnelle initiale  des commissaires de police est de permettre l'acquisition et le développement des compétences professionnelles attendues  d'un commissaire de police dans les 5 années suivant sa sortie de l’école.
Elle vise aussi à la construction de l’identité professionnelle de futur chef de service  en vue d'adopter une posture managériale de commissaire de police et d'analyser le processus de l'action collective.

La formation initiale des commissaires de police comprend 2 phases d’apprentissages et 3 socles objectivisés.

  • La 1re  phase d’apprentissage se déroule pendant les 10 premiers mois (le stagiaire est appelé : élève commissaire) et comprend 2 socles :
    • Socle 1  « Fondamentaux des questions de sécurité » :  acquérir des savoirs, lato sensu , des connaissances que tout policier quel que soit son corps d’appartenance doit posséder.
    • Socle 2 « Approfondissement des techniques »  : acquérir de la technicité policière dans les filières « métier » que sont l’investigation, l’ordre public et le renseignement mais aussi s’approprier les outils et logiciels « police », étudier juridiquement les situations de police administrative pouvant se révéler problématiques et connaître les partenaires privés de la police nationale.
  • La 2nde  phase d’apprentissage correspond à la deuxième année (le stagiaire est appelé : commissaire stagiaire) et comprend le socle 3   « Fondamentaux du métier de commissaire de police ». L’objectif est de confronter le commissaire stagiaire à des situations professionnelles que rencontre un chef de circonscription ou de service, de le préparer à y faire face en puisant dans les savoirs acquis précédemment et en lui apportant de nouveaux savoirs  centrés sur le management, le rôle et la posture du commissaire.

Une formation par alternance

L'alternance des phases de scolarité et de stage sur le terrain permet aux élèves commissaires  de mettre en œuvre les apprentissages réalisés à l'E.N.S.P. et de les confronter avec les pratiques de terrain ainsi que de les compléter.

Ils sont aidés en cela par des outils d'aide à l'observation et à l'analyse des situations professionnelles, lesquelles donnent lieu à exploitation au retour à l'École. Des objectifs de production individuelle sont ainsi assignés aux 2 premiers stages, et font l'objet de travaux réalisés au bénéfice de tous (élèves et formateurs).

Une démarche qualité

Les choix d'ingénierie de formation et d'ingénierie pédagogique opérés dans le dispositif de formation professionnelle initiale des commissaires de police découlent du référentiel de compétences attendues.
 
En outre l’évaluation de la qualité du dispositif de formation est réalisée, notamment, par une exploitation annuelle des données issues de 3 types de questionnaires :

  •  en cours et en fin de formation, renseigné par la promotion concernée,
  •  l'année qui suit leur affectation,
  •  un questionnaire renseigné par les supérieurs hiérarchiques de ces commissaires, dans l'année qui suit leur affectation.

L'organisation même de l'ENSP participe pleinement de cette démarche "d'assurance qualité"  par le biais des réunions du  conseil pédagogique et du conseil d'administration . Ainsi, la formation s'inscrit dans une optique d'amélioration continue et d'adaptation constante aux nécessités opérationnelles.

Recommander cette page Haut de page