Nous contacter

École Nationale Supérieure de la Police

Siège et Site de Saint-Cyr-Au-Mont-d'Or
9, rue Carnot
69450 SAINT-CYR-AU-MONT-D'OR
Tél. : 04 72 53 18 50

Site de Cannes-Écluse
BP 50097 - 77875 MONTEREAU Cedex
Tél. : 01 64 69 35 00

Vous êtes dans : Accueil > News > Le séminaire EUROMED II Police

Le séminaire EUROMED II Police

© ENSP

L’ENSP a organisé, du 25 mars au 31 mars 2010, un séminaire consacré à la lutte contre la traite des êtres humains et les trafics de migrants dans le cadre du programme Euromed II Police. 21 cadres supérieurs de police de 6 pays du pourtour méditerranéen ont participé à cette activité.

L’Union Européenne a financé cette formation qui trouve sa genèse dans le processus dit "de Barcelone", initié en 1995 pour favoriser l'émergence d'une zone de libre-échange entre l'Union et les états de la Méditerranée.
Depuis 2002, le programme « Euromed Police » a complété le processus dans le domaine de la coopération policière.

Une équipe de projet, dirigée par Pierre ANTONMATTEI au siège du Collège Européen de Police, gère l’ensemble des activités de formation labellisées « Euromed » qui sont organisées par les écoles de formation de police du réseau CEPOL. L’ENSP a organisé trois stages EUROMED à Lyon en 2005, 2009 et 2010.

21 chefs de services de police venus d’Algérie, d’Egypte, de Jordanie, du Liban, du Maroc et de l’Autorité Palestinienne ont participé au dernier séminaire de mars 2010, consacré à la lutte contre la traite des êtres humains et l’aide à l’immigration illégale.
Le programme, préparé et animé par l’équipe Euromed et le service des relations internationales de l’ENSP a nécessité un interprétariat professionnel en langues arabe et anglaise.
Après l’ouverture officielle par Patrick JOUBERT, directeur de l’Ecole, Mme Jocelyne KAN, conseillère auprès du directeur de l’Institut national des Hautes Etudes de la Sécurité et de la Justice (INHESJ) a rappelé les législations internationales en vigueur et exposé les travaux de recherche de l’Institut français sur la traite des êtres humains.
Julien SIMON, expert au Centre International pour le Développement de Politiques Migratoires (CIDPM), s’est ensuite attaché à décrire les zones à forte pression migratoire ainsi que les risques et les opportunités auxquels sont confrontés les pays européens et méditerranéens
Plusieurs visites de travail en zone frontalière ont ensuite été conduites par André PICHON, directeur zonal de la Police aux Frontières, afin de permettre aux participants d’identifier et de comparer les normes et les modes de traitement de l’immigration illégale.
Au cours d’un déplacement au siège d’Interpol, les participants ont rencontré Jonathan EYERS, le chef de la sous-direction chargée de lutte contre la traite des êtres humains, avant de visiter le centre de coordination et de commandement de l’organisation mondiale et de recevoir une information complète sur les derniers outils d’aide à la traque des pédophiles usagers de l’Internet et du tourisme sexuel.
A l’issue de ces visites, des travaux de groupe ont été animés par Eric LIEBY, le coordonnateur Euromed et Jean-Marie FIQUET, le chargé des relations internationales de l’ENSP.

Enfin, Pierre ANTONMATTEI et Patrick JOUBERT ont présidé la cérémonie de clôture au cours de laquelle ils ont invité les participants à rendre compte de ce séminaire « afin que les graines semées à Lyon produisent leurs fruits à Alger, au Caire, à Rabat, à Amman, à Beyrouth et à Ramallah ».

Recommander cette page Haut de page