Vous êtes dans : Accueil > Recherche > Projets > MADAP

MADAP

Publié le 17 mai 2016
  • Intitulé du projet  : Pour un Management Durable de l’Activité Policière (MADAP)
  • Objet  : étude des risques psycho-sociaux auxquels sont confrontés les policiers, et étude du management au sein des forces de police
  • Statut : doctorat
  • Réalisation : janvier 2013 à décembre 2016 (3 ans)
  • Chercheurs : Jean-Sébastien COLOMBANI, (doctorant en psychologie sociale) sous la direction de Philippe SARNIN
  • Laboratoire : Groupe de Recherche en Psychologie Sociale (GRePS - EA. 4163)
  • Établissement : Université Lumière Lyon 2
  • Financement : Mutuelle Générale de la Police
  • Contexte :
    Mise en lumière à l’occasion des conséquences dramatiques du mal-être salarial chez France Télécom ou chez Renault, la question du stress au travail et des souffrances professionnelles est aujourd’hui au cœur des enjeux sociétaux. L’impact de l’organisation du travail et du management sur la santé, qu’elle soit physique ou mentale, fait actuellement l’objet d’une prise de conscience et d’une mobilisation collective.

    Les policiers et policières rencontrent aujourd’hui d’incontestables difficultés dans l’exercice de leurs fonctions. C’est pourquoi la prévention des risques dits « psychosociaux » est devenue l’une des priorités de la Police nationale.

    Ayant la volonté d’agir dans ce domaine, le Centre de Recherche de l’École Nationale Supérieure de la Police et la Mutuelle Générale de la Police ont établi un partenariat avec le Laboratoire GRePS de l’Université Lyon 2, afin que soit réalisée une thèse de doctorat intitulée « Pour un Management Durable de l’Activité Policière »..

  • Objectif  :
    MADAP vise à une meilleure connaissance du stress et des souffrances au sein de la profession policière, ainsi qu’à une meilleure connaissance des particularités de l’organisation et du management policier. Cela revient à :
    • Identifier les différents facteurs de risque pour la santé mentale des policiers et la prévalence de ces risques
    • Dégager des pistes d’action au niveau managérial afin de réduire ou supprimer ces facteurs et mettre en place des mesures de protection (ex : le collectif de travail).
     Le projet vise également à transformer les résultats scientifiques en acquis opérationnel transmissible, afin d’optimiser la formation dispensée à l’ENSP auprès des commissaires et officiers de police.
Recommander cette page Haut de page