Vous êtes dans : Accueil > Témoignages d'élèves > " Sur les pas des futurs commissaires..." : récit de 2 élèves commissaires de la 65e promotion > Derniers temps à l’ENSP

Derniers temps à l’ENSP

Publié le 11 mars 2015
© ENSP

Les derniers mois sont si vite passés !
J’ai débuté l’année 2015 par sept semaines de stage correspondant à notre troisième période de découverte du volet opérationnel du métier de commissaire.

Mon programme : trois semaines à Vénissieux (dans la banlieue de Lyon), puis deux semaines en police judiciaire et enfin une semaine à la direction des opérations de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry.
Le mois de janvier fut particulièrement éprouvant pour l’ensemble des forces de police, endeuillées et blessées suite aux attentats de Charlie Hebdo et de Montrouge. Comment ne pas céder à l’angoisse ? Comment ne pas se poser la question de l’engagement ? De nombreux sujets tels que les rapports entre police et population, les risques psycho-sociaux ou l’état des matériels et des habilitations prennent tout leur sens.
En lien avec la commissaire en place, mon rôle est de faire le point sur ces sujets au commissariat Vénissieux. En parallèle, je profite de cette période sensible pour multiplier les patrouilles en compagnie de collègues dont je ne connaissais pas encore avec précision le métier. Je pense par exemple à la brigade spécialisée de terrain (BST). J’ai ensuite été accueilli à la direction interrégionale de police judiciaire de Lyon (DIPJ), dans deux brigades : les « stups » et la brigade de répression du banditisme (BRB). Un temps où je m’intéresse aux différentes techniques de surveillance, de filature et d’interpellation. Dans la foulée, j’apprends la sûreté aérienne et aéroportuaire à l’aéroport de Lyon.

De retour à Saint-Cyr au Mont d’Or, je suis plongé dans les derniers examens de la scolarité : deux épreuves écrites et une épreuve orale correspondant à notre soutenance de rapport d’études. Ces épreuves sont très importantes pour le classement de fin de scolarité. D’où une atmosphère particulière dans les murs de l’ENSP durant cette période.

Recommander cette page Haut de page